Vélo

Références :
BO Hors-série n°7 du 23 septembre 1999.
Circulaire Académique n° 05-333/MLW de l’Inspection Académique du Bas-Rhin du 12 septembre 2005.

La circulaire ministérielle n°99-136 du 21 septembre 1999 relative aux sorties scolaires, précise les conditions d’encadrement des activités d’éducation physique et sportive pratiquées pendant les sorties occasionnelles ou régulières, avec ou sans nuitée.

La randonnée à VTT ou VTC sur chemins est une activité nécessitant un taux d’encadrement renforcé : à l’école élémentaire, jusqu’à 24 élèves, le maître de la classe plus un intervenant, qualifié ou bénévole, agréé ou un autre enseignant. Au-delà de 24 élèves, un intervenant agréé ou un enseignant supplémentaire pour 12 élèves.

Le cyclisme sur route fait partie des activités nécessitant un taux d’encadrement renforcé spécifique : jusqu’à 12 élèves, le maître de la classe et un intervenant agréé ou un autre enseignant et, au-delà de 12 élèves, un intervenant agréé ou un enseignant supplémentaire pour 6 élèves.

1. Agrément des intervenants

La procédure d’agrément des intervenants bénévoles pour des tâches matérielles et accompagnement lors d’un cycle d’apprentissage est la suivante :
► le directeur d’école complète le formulaire d’agrément A1 pour chacun des intervenants concernés : en format Word ou PDF ;
► il leur transmet le document « Rôle et attributions des intervenants – consignes de sécurité » et leur demande de compléter la feuille d’émargement qui y est jointe : en format Word ou PDF ;
► le formulaire A1 et la feuille d’émargement sont transmis à l’IEN de Sélestat.

Si l’intervenant accompagne uniquement une sortie scolaire à vélo, le formulaire « Autorisation du directeur » suffit.

L’agrément des intervenants participant à l’enseignement est accordé par l’Inspecteur d’Académie (formulaire A2 : en format Word ou PDF). Les qualifications requises sont les suivantes :
► pour les bénévoles : au minimum un brevet fédéral ;
► pour les rémunérés : brevet d’état cyclisme, ETAPS, BEESAPT, diplôme STAPS.

En ce qui concerne les équipements individuels de sécurité, cette activité nécessite le port d’un casque protecteur conforme aux normes en vigueur.

2. Autorisation de la sortie à bicyclette

► Le document « demande d’autorisation de sortie scolaire régulière ou occasionnelle » au format Word ou PDF  est complété par l’enseignant organisateur de la sortie, puis signé par le directeur d’école pour autorisation. Une copie est transmise à l’IEN pour information.

Afin d’assurer un déroulement optimal de ces activités, les enseignants pourront prendre en compte les recommandations suivantes :

Lieux d’activités :
■ proscrire les routes à grande circulation ;
■ il est préférable de n’organiser des sorties qu’au cycle 3.

Conditions matérielles :
■ vélos en bon état et adaptés à la taille des élèves ;
■ 1 trousse de réparation ;
■ tenue vestimentaire adaptée à l’activité et aux conditions climatiques – gants recommandés ;
■ prévoir boissons et aliments énergétiques ;
■ téléphones portables.

Sécurité :
■ reconnaître l’itinéraire peu de temps avant la sortie ;
■ prévoir un itinéraire de substitution ;
■ prévoir un itinéraire adapté aux capacités des enfants et excluant les routes dangereuses ;
■ prévoir un accès facile à des points de secours et d’alerte ;
■ se renseigner sur les prévisions météorologiques (annulation possible) ;
■ sur route, la distance à respecter entre chaque groupe doit être suffisante pour permettre à un véhicule de s’intercaler entre chaque groupe ;
■ constituer une liste nominative par groupes. Chaque adulte doit l’avoir en sa possession ainsi que les numéros de téléphone nécessaires au déclenchement des secours ;
■ prévoir une trousse de secours ;
■ sur route, prévoir un véhicule accompagnateur avec feux de détresse allumés, placé derrière les groupes ;
■ pour les parcours sur route, prévenir la gendarmerie.

Proposition d’organisation pédagogique :
■ organiser des groupes homogènes accompagnés d’un adulte ;
■ placer à l’avant un élève capable d’imprimer un rythme moyen ; l’adulte se positionnera à l’arrière ou remontera le groupe selon les circonstances ;
■ prévoir entre les cyclistes des intervalles réguliers adaptés au terrain ;
■ prévoir des regroupements réguliers de l’ensemble des groupes à des endroits reconnus le permettant.

Remarques :
■ cette activité nécessite une préparation particulière :
– étude de la carte avec les élèves, choix d’itinéraires ;
– signalisation et sécurité routière ;
– préparation et entretien du matériel ;
– passage de tests de maniabilité ;
■ une réunion d’information avec les accompagnateurs est à prévoir.

Pendant la randonnée :
■ respecter les horaires et itinéraires annoncés ;
■ ne jamais laisser d’élève(s) seul(s) ;
■ emprunter les pistes cyclables quand elles existent ;
■ veiller aux signes de fatigue.

Retour vers : EPS